logo jifJournée internationale des forêts

logo onu
Journée proclamée par l'Organisation des Nations Unies
Journée proclamée par
l'Organisation des Nations Unies
logo onu
Le guide des bonnes pratiques en forêt
Avec les beaux jours, rien de plus agréable que d’aller se promener en forêt.
Chaque année, plus de 500 millions de visiteurs profitent de la forêt. Randonneurs, coureurs, cyclistes, cavaliers, ou tout simplement passionnés de nature, les profils sont multiples pour de nombreux usages de la forêt.
Toutefois, pour la préserver et protéger sa biodiversité, et pour que tout le monde puisse en profiter dans de bonnes conditions, chaque promeneur doit respecter quelques consignes de bon usage de cet espace collectif :

  • Avant de sortir en forêt, on adopte une tenue conforme pour se protéger des tiques :
Même s’il fait beau et chaud, ne sortez pas en forêt sans vous couvrir les bras et les jambes ! En effet, les tiques sont présentes en forêt et aiment s’accrocher dans les endroits chauds comme les plis de notre peau.
Rappelons que certaines tiques peuvent être porteuses de la maladie de Lyme, qui peut être transmises aux humains mais aussi aux animaux.
Pour retrouver tous les gestes préventifs à appliquer avant, pendant et après sa sortie en forêt, rendez-vous sur notre page d’informations préven’tiques.

  • Respectez les chemins et/ou sentiers balisés :
En forêt, il existe 18 000 km de sentiers pédestres, 8 000 km de pistes cyclables et 4 000 km de pistes cavalières. Vous avez donc de quoi vous promener !
Il est important de respecter les chemins et/ou sentiers balisés car, en plus d’assurer votre sécurité, cela permet de limiter l’érosion de certains terrains fragiles et d’éviter de dégrader la végétation des sous-bois ou encore les parcelles en renouvellement, où poussent les jeunes plants qui deviendront les arbres de demain.

sentier balisé
  • Respectez la signalisation :
Des chantiers forestiers peuvent être menés dans certaines zones. Ils sont alors annoncés par des panneaux de signalisation.
Si vous rencontrez une signalisation, l’accès à cet espace vous est donc interdit, afin de garantir votre sécurité et permettre le travail des agents forestiers dans de bonnes conditions.

  • Modérez vos cueillettes :
Vous vous rendez en forêt pour cueillir des champignons ou encore des fleurs ? Veillez à cueillir avec modération.
Des règles existent : il est interdit de cueillir plus de 5 litres de champignons (ce qui équivaut à un panier) ou plus d’un contenu d’une main pour les fleurs. De plus, la vente de votre récolte personnelle est défendue. Tout abus relevé par une personne habilitée à vous contrôler est passible d’une sanction.
Enfin, rappelons que les cueillettes excessives peuvent menacer des espèces, y compris des espèces courantes comme le muguet ou les jonquilles, que vous pouvez trouver en forêt. Respecter ces règles permet de préserver la biodiversité de la forêt.

cueillette champignons
  • Laissez le bois mort en forêt :
Le bois mort est une richesse écologique pour les forêts. Il est volontairement laissé au sol par les forestiers, y compris après les coupes.
De nombreux petits animaux et insectes vivent dans le bois mort. Il est aussi le support de végétaux comme les lichens et les mousses. On estime que 25% de la biodiversité forestière est hébergée dans le bois mort.
Enfin, sa décomposition permet également un retour des minéraux dans le sol, qui sont nécessaires à la bonne santé des arbres.

bois mort
  • N’allumez pas de feu ni de barbecue :
Il est formellement interdit d’allumer un feu ou de faire un barbecue en forêt !
Également, ne jetez pas vos mégots de cigarettes par terre.
Chaque année, environ 3 000 feux se déclarent en forêt, la plupart étant provoqués par des négligences.
Après un incendie, bien que la végétation se réinstalle petit à petit, il faut compter plusieurs dizaines d’années avant que la biodiversité se rétablisse. Cela a donc de lourdes conséquences sur la forêt.

  • Ne laissez pas vos déchets en forêt :
Malgré de nombreuses campagnes de sensibilisation auprès du grand public, trop nombreux sont ceux qui se permettent de laisser leurs déchets en forêt ou de faire des dépôts sauvages avec, parfois, des matériaux contenant des composants nocifs (comme l’amiante par exemple).
Ces déchets nuisent à l’environnement et polluent les sols et les eaux. Ils sont également dangereux pour les animaux, les piégeant et pouvant entrainer leur mort.
De nombreuses poubelles sont mises à disposition à l’entrée des forêts. Adoptez les bons gestes et déposez vos déchets dans des poubelles publiques ou, s’il n’y a pas de poubelles à disposition, rapportez vos déchets chez vous.
Rappelons que les agents forestiers sont habilités à sanctionner toute personne qui jetterait ses déchets en forêt, ce délit étant passible d’une amende.
Enfin, dernier point de vigilance : ne déversez pas vos déchets verts en forêt ! Partant très certainement d’une bonne intention, cela pose de gros problèmes. Certaines plantes exogènes peuvent pousser et devenir invasives.

déchets
  • Respectez la faune et la flore qui vous entoure :
Lors de votre promenade, ne dérangez pas la faune sauvage. Observez-la en gardant vos distances, ne nourrissez pas les animaux et surtout, ne touchez pas les petits !
Enfin, si vous vous promenez avec votre animal de compagnie, tenez-le en laisse afin d’éviter de troubler la tranquillité des animaux en forêt. D’ailleurs, du 15 avril au 30 juin, cette consigne est obligatoire car c’est la pleine saison des naissances.


Enfin, avec le déconfinement et la réouverture des forêts, n’oubliez pas d’appliquer les gestes barrières et de respecter les consignes sanitaires :
- Pas plus de 10 personnes par groupe
- Pratique de sport individuelle, en respectant les règles de distanciations sociales

consignes onf ouverture forêt post covid

Bonne balade à toutes et à tous !



Sources et liens utiles :

https://www.onf.fr/onf/+/707::avec-le-deconfinement-retrouvez-vos-forets-sur-la-pointe-des-pieds.html